Portugal Région du Nord

Viana do Castelo, ville de traditions et de fêtes

Viana do Castelo, connue pour son filigrane en or ainsi que ses fêtes est située dans la région nord du Minho. Cette ville avec son important chantier naval se trouve à 60 minutes au nord de Porto. L’environnement de Viana est contrasté avec des paysages exceptionnels entre montagnes, océan et fleuve. Je suis sous le charme de cette ville d’une grande beauté.

Dans la commune de Viana, environ 70 fêtes sont organisées chaque année. Les plus connues auxquelles j’ai assisté pour la première fois cette année, sont les fêtes de Notre Dame de l’Agonie (Festas da Nossa Senhora d’Agonia) en août. 

 

Les origines de Viana

Cette ancienne ville pré romaine érigée sur le Mont de Santa Luzia atteste que ses origines remontent à l’âge de fer. Son histoire liée à la mer relate un ensemble d’événements faisant de cette ville un des principaux ports commerciaux du Portugal. D’abord nommée Viana da Foz do Lima par le roi Afonso III, elle fut ensuite appelé Viana do Castelo en 1848. 

 

Visite de la ville 

Voici un petit aperçu des monuments que j’ai visité lors des Fêtes. Une autre visite est prévue afin de poursuivre la découverte de cette superbe ville. Dans les rues et ruelles du centre historique, l’un des mieux conservé du Portugal, on peut y admirer de magnifiques bâtiments où se mélangent les styles baroque, manuélin, Renaissance. 

 

 

  L’église Notre Dame de l’Agonie (XVIIIè Siècle) 

A l’entrée de la ville, on ne peut pas manquer cette magnifique église de style baroque. L’Igreja da Nossa Senhora d’Agonia est le résultat de la reconstruction d’une ancienne chapelle.
 

 

  L’église de Saint Dominique 

Cette église de 1576, est la partie restante de l’ancien couvent de « Santa Cruz ». A l’intérieur on peut y admirer plusieurs autels. 

 

  Le bâtiment de la Miséricorde et son église 

Cet édifice sur la Place de la République qui date de 1589, est un exemple unique de l’architecture d’inspiration Renaissance, avec des influences italiennes et flamandes. 

L’église a été rénové en 1716. Son intérieur est juste sublime avec une grande richesse d’ornements de l’époque. Ses murs sont superbement recouverts d’azulejos, ainsi que par les fresques de Manuel Gomes. 

 

  La fontaine de la place de la République (XVIè Siècle)

Elle a été le point d’approvisionnement en eau potable de la population de Viana durant plusieurs siècles, mais aussi une référence urbaine du bourg à cause de son imposante construction.

L’ancienne Mairie du XVIè Siècle (à droite ci dessous). C’est ici que se réunissait le Conseil Municipal.

 

  La Basilique de Sainte Lucie

La Basilica de Santa Luzia se trouve à la périphérie de la ville. L’accès peut se faire en voiture par une jolie route grimpant en lacet entre les pins et eucalyptus, mais également par le funiculaire (elevador de Santa Luzia) en 7 minutes où bien encore à pied pour les plus courageux!

De style néobyzantin, elle date du XXè Siècle et a été édifié sur le côté ouest de la montagne de Sainte Lucie d’où elle domine la ville de Viana. C’est l’un des monuments les plus connus et emblématiques du Pays. Elle est l’oeuvre de l’un des architectes de grande renommée nationale et internationale de l’époque, Miguel Ventura Terra.

Il est possible de monter en haut de la coupole par un escalier étroit pour admirer la vue panoramique

 

Son intérieur est splendide, avec ses trois rosaces, son autel de marbre blanc ainsi que ses coupoles ornées de fresques. Il a été inspiré de la Basilique du Sacré coeur à Montmartre, Paris.

         

Le belvédère à 220m d’altitude, offre une vue panoramique à couper le souffle sur Viana do Castelo, les hauteurs boisées, l’estuaire du fleuve Lima et les immenses plages de sable fin. 

 

  Le pont Eiffel

Ce pont métallique de 563m de long a été construit en 1878. C’est un chef d’oeuvre réalisé par la Société Eiffel avec plus de 2 000 000 kilos de fer ! Le pont composé de deux niveaux, traverse le fleuve Lima. Les automobilistes circulent au dessus du chemin de fer. 

 

 

   Comment s’y rendre ?

 

 

 

Laisser un commentaire

Translate »