Culture & Traditions aux Emirats Arabes Unis Emirat de Dubaï

Les courses de chameaux à Dubaï, une expérience fascinante

Au coeur de la culture des Emirats, les courses de chameaux sont un sport traditionnel arabe qui existe depuis très longtemps. Un spectacle unique à ne pas manquer!

Les courses ont lieu certains vendredi et samedi à partir de 7 heures et à 14h entre le mois d’octobre et d’avril sur le camelodrome d’Al Marmoom (route d’Al Ain). On peux également assister à l’entraînement des chameaux chaque jour le matin ou le soir.
A partir des années 1960, les courses sont devenues de plus en plus populaires. 

 

Les chameaux de course

Chaque chameau court dans sa catégorie en fonction de son âge sur des distances qui varient entre 4, 5 ou 6 kilomètres, jusqu’à l’âge de 7 ou 8 ans. Plus ils sont âgés, plus ils doivent courir sur de longues distances allant parfois jusqu’à 15 km.

Leur entrainement commence dès l’âge de 1 an. Les chameaux ne participent pas aux courses avant l’âge de 2 ans car leurs os et musculature ne sont pas complètement développés. La vitesse d’un chameau adulte peut atteindre 40 km par heure. 
Certains chameaux coûtent plusieurs dizaine de milliers de dirhams.

Les gradins pour voir les courses

 

 

La remise des prix

Les paris y sont interdits, cependant les gagnants reçoivent de très grosses sommes ou des véhicules tout terrain. Les Sheikh éprouvent un grand intérêt pour cette grande discipline traditionnelle et sont nombreux à posséder des chameaux de course.
Pour disposer des meilleurs champions, il n’est pas rare que certains achètent à très bon prix tous les chameaux gagnants de chaque course. 

Prêt pour le départ de la course

Au signal, la banderole se lève en détachant les chameaux 

 

 

La piste 

 

Des robots comme jockey

Les entraîneurs ou les propriétaires commandent à distance les robots placés sur le dos des chameaux.
Ceux ci les suivent au volant de leur véhicule tout terrain, sur une route qui longe la piste.

Ces robots sont équipés de capteurs pour surveiller et transmettre la vitesse, mais aussi prendre la fréquence cardiaque. Des petits bras s’actionnent et donnent des coups de cravache pour les faire accélérer. 

Ces petits robots pèsent 2 à 3 kilos

 

 

Ma petite vidéo

 

 

 

A voir également 

Le marché aux chameaux à Al Ain 

 

 

 

 

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Translate »