Portugal Région du Centre

Batalha et son monastère Santa Maria da Vitória

Aujourd’hui, nous allons découvrir le somptueux monastère de Batalha, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1983. 

Un coup de coeur pour ce site merveilleux qui mérite vraiment une visite!

 

L’histoire du monastère 

Ce monument construit à la demande du Roi Jean 1er est très important pour les Portugais. Il  commémore leur victoire lors de la bataille d’Aljubarrota en 1385 contre les troupes de Castille.
Le monastère de Batalha est donc un symbole de l’indépendance Portugaise.

En 1386, l’architecte Alfonso Domingues débute la construction. Ensuite Maître David Huguet continue les travaux de 1402 à 1438, mais celui-ci meurt avant de terminer les chapelles imparfaites. 

Aujourd’hui c’est le plus grand monument du gothique tardif portugais. C’est ici aussi qu’est né le style manuélin (beaucoup de motifs décoratifs sur les monuments et édifices religieux de l’époque). Un style architectural développé surtout au Portugal sous le règne de Manuel 1er.

 

Que va t’on voir ?

 

  La statue de Nuno Alvares Pereira

Dom Nuno Alvares, le Connétable (Comte chargé des écuries) du Portugal avait lui aussi apporté son aide pour combattre les troupes de Castille. Il mourut au Couvent do Carmo de Lisbonne en 1431. Une belle statue équestre érigé en sa mémoire en 1968 se trouve sur la place, près du monastère. 

 

L’église 

La taille de cette église gothique est surprenante, c’est l’une des plus grande du Portugal. Elle mesure 83 mètres de long, 22 m de large et 32.5 m de haut à la nef centrale. L’église comporte trois nefs ainsi que cinq chapelles. 

Il y a deux travées de huit piliers cruciformes

 

 

De très beaux vitraux illuminent l’église. Certains datant de 1514 sont depuis restaurés.

 

La façade principale de l’église et le portail 

La façade a été bâti entre 1402 et 1438. Le portail entièrement sculpté est vraiment splendide. A l’extérieur on peut voir tous les arcs boutants qui supportent la toiture de la nef centrale de l’église. C’est un vrai chef d’oeuvre! 

 

Sur le portail, on peut voir sur des consoles, les douze apôtres, des anges, des rois d’israël et des prophètes

 

 

Sur l’arcade, il y a des Saints et sur la voûte ogive, le Christ et quatre évangélistes

 

La chapelle du Fondateur 

Elle a été construite sous les ordres du Roi Jean 1er, ce qui explique le nom de cette chapelle. Les travaux (1426- 1434) seront achevés un an après la mort du Roi. 

Le double tombeau du Fondateur ainsi que celui de son épouse, Felipa de Lancaster sont situés au centre de cette chapelle carrée. Sur un côté de la chapelle se trouvent les tombeaux de leurs cinq enfants dont celui d’Henri le Navigateur. Sur l’autre, les tombeaux du Roi Alphonse V, Jean II et son fils. 

La superbe vôute étoilée de la chapelle du Fondateur

 

Le cloître Royal 

L’ harmonie de ses proportions et l’élégance de son architecture, font de ce cloître Royal construit entre 1386 et 1515, l’un des plus bel exemples de l’architecture portugaise. 

 

Au début du XVI ème Siècle, les arcs ogivaux étaient décorés de dentelles de pierre de style manuélin.

 

 

La fontaine du cloître Royal ou le lavabo des moines

 

La salle du chapitre et la tombe du soldat inconnu

Depuis 1924, la salle renferme la tombe du soldat inconnu qui contient le corps de deux jeunes soldats Portugais. Des militaires assurent une garde permanente. 

 

Les magnifiques vitraux de la salle du chapitre

 

Le cloître du Roi Alphonse V

Entre 1448 et 1477, Maître Fernão de Evora réalise les travaux de ce cloître sobre à deux étages. Celui possède un beau jardin intérieur et une fontaine. Actuellement dans les dépendances qui l’entourent, se trouvent les services administratifs et une salle utilisée pour la restauration du monastère.

 

 

Les chapelles imparfaites

Le roi Edouard du Portugal (Dom Duarte) rêvait d’un panthéon funéraire pour lui et ses successeurs. Cette large cour centrale de forme octogonales se compose de sept chapelles. En 1437, Dom Duarte acquit une partie des terrains qui se trouvent juste derrière l’église, mais celui-ci est décédé un an après.

Apres la mort de Maître Huguet (1438) chargé du projet, c’est Martin Vasques qui prendra la relève puis le MaÎtre Mateus Fernandes, le plus admiré de tous les architectes. Ce dernier avait bâti le superbe portique d’entrée, entièrement sculpté, de style manuelin.

Le portique d’entrée

 

A cause des problèmes financiers liés à la construction du Monastère des Hiéronymites de Lisbonne, le rythme des travaux est fortement réduit à partir de 1533. 
Le panthéon reste donc inachevé, ce qui explique pourquoi les tombes d’Alphonse V et de Jean II sont dans la chapelle du fondateur.

Le balcon, dernière oeuvre effectuée en 1533

 

 

La tombe de Dom Duarte et sa femme

 

Vue extérieure des chapelles imparfaites

 

Différentes gargouilles

 

 

Infos pratiques 

Horaires:
Du 01/04 au 15/10 : 9h – 18h30 
Du 16/10 au 31/03 : 9h – 17h30 
Fermé les jours de fêtes 
Tarifs:
Adulte : 6 euros
– 50%  aux personnes + 65 ans / famille (2 adultes + 2 enfants) / à mobilité réduite 
Gratuit : enfants jusqu’à 12 ans ainsi que pour tous le 1er dimanche de chaque mois
Ticket combiné incluant le Monastère d’Alcobaça et le Couvent du Christ : 15 euros

 

 

Comment y aller ?

Le monastère de Batalha se trouve dans la région centre du Portugal, au nord de Leiria. 

 

 

Que visiter à proximité ?

 

 Nazaréun ancien village de pêcheurs pittoresque

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Translate »